Vietnam

Les chemins de fer au Vietnam

Aujourd’hui, nous abordons un peu d’histoire avec la construction des chemins de fer au Vietnam.

L’élaboration du réseau ferroviaire au Vietnam s’est déroulée en deux parties. De 1896 à 1936, pendant la période coloniale, les Français ont fait construire des lignes principales qui forment aujourd’hui l’ossature du réseau. A partir de 1960, les Vietnamiens du Nord ont construit des extensions avec l’aide des Chinois, des ajouts purement stratégiques dans la guerre menée contre les Américains.

Les débuts du réseau ferroviaire

On place à 1881 l’apparition du chemin de fer au Vietnam, avec la construction d’une ligne reliant Saigon à Cho Lon. Le premier train circula en 1885, soit 4 ans plus tard, à la fin des travaux.

Pendant les années qui suivirent, 3 axes fondamentaux virent le jour : Hanoi-Saigon (surnommée “le Transindochinois” ou encore la “ligne Mandarine“), Saigon-Battembang (au Cambodge) et Hanoi-Yunnan (province du sud de la Chine). Ces axes avaient pour but de relier le Nord au Sud, le Cambodge au port de Saigon, et le sud de la Chine au port de Hai Phong, avec des enjeux surtout économiques.

Puis d’autres lignes commencèrent à être établies régionalement : Saigon-My Tho, Hanoi-Hai Phong, Hanoi-Lao Cai, Hanoi – Lang Son – Dong Dang (qui se poursuit à la frontière vers la Chine), Hanoi – Luu Xa – Quan Trieu, Thap Cham-Dalat, Saigon-Loc Ninh…

En 1936, les Chemins de Fers Indochinois (CFI) virent le jour par fusion de l’ensemble ferré de l’Indochine.

tramway_saigon

La guerre d’Indochine et la guerre du Vietnam

Si les lignes ne furent pas trop endommagées pendant la Seconde Guerre mondiale, la guerre d’Indochine (1946-1954) et la guerre du Vietnam (1959-1975) ont détruit la moitié du réseau. Pendant la première, seules les liaisons Saigon-My Tho, Saigon-Loc Ninh et Hanoi -Hai Phong fonctionnèrent à peu près sans interruption. Au centre du pays, la circulation était autorisée sur la section Hué–Tourane (actuelle Danang), mais la ligne fonctionnait peu. Sur la portion Saigon-Nha Trang, située dans une région à risques, les Français firent circuler à partir de 1947 un train blindé surnommé “la Rafale”. Les voyageurs étaient escortés par une compagnie de la Légion Etrangère à bord du train.

Après la guerre d’Indochine, en 1954, le réseau était donc sérieusement endommagé. Au Sud, la liaison Saigon–Hué dut être totalement reconstruite, avec l’aide de la Mission de Coopération Technique française, La nouvelle ligne fut inaugurée en 1957. Au Nord, la liaison Hanoi-Vinh connut une réhabilitation similaire.

railroad_vietnam

La paix fut cependant de courte durée. Pendant la guerre du Vietnam, le réseau fonctionna normalement jusqu’en 1965, mais les bombardements à répétition dans le Nord et les attentats des Viet Congs au Sud engendrèrent de nouveaux dégâts.

A la fin de la guerre en 1975, il fallait reconstruire la majorité des voies. La liaison prioritaire Saigon-Hanoi fut rétablie dès 1976, mais en raison des difficultés financières soulevées par la situation d’après-guerre, la reconstruction demeura partielle et sur des axes isolés pendant une dizaine d’années. Ce n’est qu’en 1986 que d’importants travaux de rénovation globale ont été mis en place.

Le réseau ferroviaire actuel

Aujourd’hui, le réseau est beaucoup plus développé au Nord qu’au Sud, principalement à cause des séquelles laissées par les guerres. La circulation est d’une intensité assez faible. On compte un peu plus de 2600km de réseau, dont l’essentiel est encore en voie métrique. Considéré comme une faiblesse du pays, les travaux continuent toujours sur les voies, en vue d’une modernisation du réseau et de sa mise aux normes internationales.

Les gares au Vietnam

La majeure partie des gares ont été construites à l’époque coloniale, mais les grandes gares ont été rénovées suite aux bombardements lors des guerres d’Indochine et du Vietnam. La gare de Hanoi, dont la partie centrale fut détruite par un bombardement en 1972, a été rénovée en 1976. La gare de Saigon a été déplacée de 3 km au Nord-Ouest et agrémentée de nouveaux bâtiments. La gare de Dalat a quant à elle été classée au patrimoine architectural mondial en 2001.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s